Satsang avec Yogi Maheshwar

Lorsque la Divine Déesse s’envole dans l espace intérieur

Bienvenue au satsang sur la kechari mudra avec Yogi Maheshwar. 

Date : Samedi 24 juin
Horaires : 16h30 – 19h environ
Tarif : Donation libre
Réservation : Réservation sur notre plateforme d’inscription est obligatoire
Qui peut participer : Tout le monde, les élèves de l’école ainsi que toute personne intéressée.
Disponibilité : Liste d’attente

Le satsang commencera par un petit kirtan mené par Yogi Maheshwar. Ensuit il racontera le récit de son expérience avec kechari mudra. A la fin il y aura la possibilité de lui poser de questions et de discuter ensemble.

Le mot de Christian
Il a y quelque temps, mon ami et confrère Erling à Toulouse m’a envoyé un lien vers un e-book sur les expériences d’un français qu’il avait trouvé intéressant. Ce livre décrit comment son auteur, Yogi Maheswar, un chercheur scientifique, grâce à une sensibilité énergétique particulière est intuitivement guidé vers la découverte d’une pratique ésotérique du hatha yoga : la kechari mudra.

Lors des cours à Yoga & méditation Paris, nous pratiquons une variation simplifiée de kechari, nous plions la langue en arrière pour toucher la partie molle du palais. La variation complète correspond à l’insertion de la langue au dessus du palais. C’est cette variation que Yoga Maheswar a exploré.

La subtilité de l’effet de kechari et la difficulté d’effectuer la variation complète, rend cette pratique mystérieuse difficile à comprendre. Les nombreuses éloges rapportées dans les textes sources peuvent sembler exagérés. Mais le récit de Yoga Maheshwar corrobore les mythes et nous permet des les voir sous une nouvelle lumière.

Le mot de Yogi Maheshwar
Comme le résume parfaitement Ramakrishna, “Lorsque la divine déesse l’élève, la langue roule en arrière.”

C’est ce que j’ai pu expérimenter à un moment de ma pratique du hatha yoga ; ma langue tirait tellement fort que c’en était très douloureux. La Shakti remplie de désir m’implorait pour que je la laisse monter, pour faire ce qui était à faire ; j’ai donc libéré ma langue de son frein, trouvé Lalana chakra, goûté a l’Amrita, activé Ajna, Sahasrara…

Après quelques années et un plongeon sans retour dans la Bhakti, ma langue est montée plus haut, vers l’os sphénoïde où se trouve la pituitaire. Celle-ci poursuit tranquillement mais sûrement son ascension via les fosses nasales… A chaque étape, beaucoup de découvertes, de cadeaux divins, une infinie gratitude…

Comme le dit Yogani, “Cette pratique sort de l’ombre du yoga ésotérique pour entrer dans le soleil matinal de ce nouvel âge de l’illumination qui commence à poindre.”

Humblement, mon intuition me porte à être un petit vecteur de cette divine mudra, à partager mon expérience, en l’illustrant sur l’étude des textes traditionnels.

Le PDF du récit est disponible sur :
http://yoga-en-provence.com/khecari-mudra/

Ou en anglais :
http://yoga-en-provence.com/khecari-mudra-when-the-divine-goddess-takes-of-in-inner-space/