Le son d’Ujjayi Pranayama

Par Christian Möllenhoff – publié le 29 octobre 2020

Le son d'ujjayi pranayama

Ujjayi pranayama, ou la respiration psychique, consiste à produire un son chuchoté lorsqu’on respire. Les débutants sont parfois intimidés par cette pratique et pensent qu’il s’agit de quelque chose de compliqué. En réalité, il est très simple de produire ce chuchotement. Suivez les instructions de cet article pour apprendre le son d’Ujjayi pranayama facilement.

Ujjayi pranayama permet de ralentir la respiration et de la rendre profonde, continue et rythmée. Cette manière de respirer influence votre système nerveux ainsi que votre état de conscience.

Un petit exercice pour découvrir le bon son

Je vous invite à suivre les instructions de cet article et à faire un petit exercice ensemble. Cela va prendre 5 minutes, vous aider à comprendre ce qu’est le son d’Ujjayi pranayama et vous apprendre à le produire vous-même.

Le son qu’il faut produire est un chuchotement. Par conséquent, l’apprendre implique de commencer par là. Je vous invite maintenant à chuchoter tout simplement le syllabe “ha”. Prononcez-la en chuchotant plusieurs fois, d’abord un son court, puis de plus en plus long. Juste comme dans l’enregistrement ci- dessous.

Très bien. Maintenant répétez le même son, mais cette fois, plus lentement. Aussi, entraînez-vous à prononcer la syllabe “ha” à l’inspiration aussi bien qu’à l’expiration. Comme je fais dans le prochain enregistrement.

Bravo ! Voici le son qu’il faut faire.

Faire le chuchotement d’Ujjayi en respirant par le nez
Ensuite, nous allons faire le son en respirant à travers le nez. Cela va légèrement changer le son, mais il sera toutefois produit de la même manière. C’est-à-dire que le son provient toujours de la gorge.

Voila le bruit lorsqu’on respire par le nez.

Pour découvrir comment le réaliser, il convient d’être assis, si possible dans une posture de méditation. Donc asseyez-vous confortablement et soyez prêt à consacrer trois minutes à la pratique. Fermez les yeux et prenez un moment pour ressentir la posture et l’immobilité du corps. Puis commencez à respirer en produisant le son. Le même son que toute à l’heure, mais en respirant par le nez. 

Ajouter des rétentions brèves entre les souffles
Veillez à respirer lentement et profondément, et à produire le même son en inspirant et en expirant. Marquez une pause après les inspirations en retenant votre souffle. Faites pareil après les expirations, comme ce que vous avez entendu dans l’enregistrement. Retenez votre souffle quelques secondes. Continuez à respirer lentement de cette manière pendant une minute.

Pour finir, laisser le corps respirer normalement et pendant un moment, ressentez la respiration naturelle.

C’était une petite initiation à Ujjayi pranayama.

Rappelez vous qu’il s’agit d’un chuchotement
Pour réussir le son d’Ujjayi pranayama, pensez à un chuchotement et n’hésitez pas à répéter l’exercice. Lorsque vous pratiquerez avec nous dans les cours, faire l’Ujjayi pranayama vous semblera encore plus naturel car l’exercice interviendra après un programme de postures et d’autres pranayama.

Il existe d’autres instructions pour une pratique complète d’Ujjayi, mais avec ces éléments, vous connaissez déjà la base : comment produire le son. 

A propos de l’auteur
Christian Möllenhoff est suédois, il habite en France depuis 2010. Professeur de yoga et de méditation, formateur d’enseignants, il est connu pour ses longues séances et sa pédagogie des plus rigoureuses. Sa connaissance approfondie confère à son enseignement puissance et authenticité. Christian est le professeur principal de l’école Yoga & méditation Paris et le créateur du site Forceful Tranquility où il dispense ses cours en ligne.