Cours de Pranayama à Paris – Notre Approche Intégrale

Par Christian Möllenhoff – publié le 10 mai 2019

La respiration alternée durant un cours de pranayama.

Le hatha yoga ne commence véritablement qu’avec les pranayama. Bien que le yoga contemporain soit essentiellement axé sur les postures, ce sont les exercices respiratoires qui définissent le yoga traditionnel. Nos cycles de cours, où nous intégrons les pranayama dès la première séance, sont particulièrement intéressants pour ceux souhaitant s’initier à cette pratique.

Aujourd’hui les pranayama restent en marge de la pratique

Dans le yoga contemporain les pranayama sont relativement peu enseignés et souvent de manière superficielle. La plupart des professeurs de yoga actuels ont peu d’expérience personnelle avec cette discipline et sont, par conséquent, inaptes à la transmettre.

Chez Yoga & Méditation Paris, nous mettons les pranayama en valeur

Dans notre école, nous valorisons les pranayama. Ces techniques sont intégrées dans nos cours de yoga ainsi que dans nos stages intensifs. Elles font partie d’une palette de techniques qui se combinent et se renforcent mutuellement.

Les pranayama sont placés après les postures et avant les pratiques méditatives, comme le préconise la tradition. Les pratiquer à ce moment là facilite grandement l’apprentissage: lorsque le corps et l’esprit ont été apaisés par les postures, les pranayama deviennent plus facilement accessibles.

Cours de pranayama ou approche intégrale ?

Dans le yoga moderne, les pranayama sont souvent présentés comme des techniques à part entière. Il existe par exemple des ateliers de pranayama ou des cours exclusivement dédiés à cette pratique.

Si les personnes de niveau avancé peuvent pratiquer les pranayama de manière isolée, nous ne pensons pas que des cours uniquement axés sur ces techniques respiratoires soient une méthode d’apprentissage optimale. Au lieu de proposer des cours de pranayama, nous avons délibérément choisi d’intégrer les exercices respiratoires dans des cours incluant également postures et méditation. C’est une approche intégrale qui nous semble bien plus pertinente.

Plusieurs avantages à cela.

Préparer le corps et le système nerveux

Les pranayama se pratiquent assis dans une posture de méditation que les débutants ne peuvent généralement pas tenir très longtemps. Commencer par pratiquer des postures qui réchauffent et assouplissent les hanches aide donc à rendre la posture de méditation plus confortable et, par conséquent, les pranayama plus abordables.

Afin de respirer lentement et de pouvoir retenir le souffle, il est important au préalable d’apaiser le système nerveux et d’instaurer le calme. La pratique lente et consciente de postures concourt à cet apaisement de l’agitation mentale.

Nous intégrons la respiration dans la pratique posturale. Pour certains exercices, la respiration accompagne des mouvement lents. Cette manière d’allonger le souffle sert à le calmer et à le ralentir. Nous pratiquons en plus certaines postures en rétention du souffle. Après chaque rétention, celle qui suit devient plus facile.

Se préparer mentalement avec la méditation

Plus la capacité de rester détendu vis à vis de ses pensées se développe, plus celle de respirer lentement et de retenir le souffle augmente. C’est parce que le cerveau consomme moins d’oxygène lorsque l’on cesse de lutter contre ses pensées.

Cette capacité se développe au fil des semaines grâce à la méditation. Nous intégrons dans nos cours une méditation intitulée Antar Mauna. C’est un genre de méditation communément appelé méditation pleine conscience.

Les avantages de pratiquer sur la durée

S’habituer aux pranayama prend du temps et implique une pratique régulière et continue. Dans le texte sanskrit médiéval “Hatha Yoga Pradipika”, le yogi Swatmarama le décrit promptement.

“Tout comme il faut du temps pour maîtriser lions, éléphants et tigres, il faut de la pratique pour maîtriser le prana. Autrement, le yogi court à sa perte.”
Hatha Yoga Pradipika 2:15

Une pratique avancée et poussée des pranayama nécessite une régularité sans faille. C’est moins le cas avec une pratique occasionnelle de débutant, les enjeux ne sont pas les mêmes. Par contre pour tirer des bénéfices de la pratique, respecter les consignes est primordial.

Nos cours hebdomadaires avec engagement sont idéaux pour s’initier aux pranayama et les travailler de façon régulière sur la durée. Chez Yoga & Méditation Paris les séances sont les plus longues de la capitale, 2h15 minimum. Par conséquent nous disposons du temps nécessaire pour tout accomplir soigneusement. Nos cycles durent entre 11 et 15 semaines, ce qui permet d’apprivoiser le souffle progressivement.

Combien de temps est consacré au pranayama ?

Dans nos cours, le temps imparti aux pranayama évolue au fil des séances. Au fur et à mesure que les étudiants s’approprient les différentes techniques et qu’ils deviennent capables de les exécuter correctement, la durée de la pratique augmente. Les retours de nos élèves confirment que ce temps est nécessaire et qu’il faut des années de pratique pour pleinement apprécier les pranayama.

Lors des cours de niveau base nous pratiquons systématiquement deux pranayama de façon consécutive. Nous y consacrons environ 20 minutes. Au niveau intermédiaire nous enchaînons trois pranayama et lors des cours avancés quatre, ce qui correspond à 40/45 minutes de pratique.

Vous enseignez quels pranayama ?

Nous pratiquons les pranayama à la suite les uns des autres. Le pranayama le plus important et le plus subtil est la respiration alternée. Nous le pratiquons toujours pratiquée en dernier. Lors des cours de base ce pranayama est alternativement précédé de bhastrika ou de bhramari pranayama. Aux niveaux intermédiaire et avancé nous intégrons également kapalbhati, surya bheda, murcha pranayama et chitali.

Qui plus est, La Source d’Énergie, une de nos méditations principales, est basée sur Ujjayi pranayama, la respiration psychique. Nous plaçons cette pratique en fin de séance.

Au début des séances, comme pratique initiale, nous utilisons souvent deux exercices respiratoires simples : la respiration de vagues et la respiration complète. Nous ne considérons cependant pas ces techniques comme de véritables pranayama mais plutôt comme de simples techniques préparatoires auxquelles nous consacrons toujours 5 à 10 minutes.

Ce que les pranayama apportent

Selon les textes sanskrits les pranayama servent à la fois à purifier le réseau de canaux énergétiques et à y augmenter le débit de flux d’énergie. Le mot pranayama signifie littéralement “maîtriser le prana”. La recherche moderne a constaté que les pranayama influencent entre autres le système nerveux, le cerveau et le système immunitaire.

Les effets des pranayama sont considérables pour les pratiquants, d’un point de vue énergétique comme au niveau de l’activité nerveuse. En tant que professeurs nous remarquons ces effets chez les personnes à qui nous enseignons ces méthodes. Lorsque nous guidons les pranayama, nous ressentons le changement d’état des pratiquants. Les minutes qui suivent les pranayama représentent souvent un des moments les plus profonds de la séance. C’est un moment de méditation spontanée et de lâcher-prise.

Les pranayamas favorisent aussi la concentration et nous rendent mentalement plus souples. Lorsque nous respirons au maximum de nos capacités, nous nous rendons compte des effets que les pensées exercent sur nous. Nous devenons ainsi conscients des peurs qui nous limitent. En être conscient est le premier pas pour les dépasser.

Les pranayama dans notre tradition

La pratique des pranayama est fortement ancrée dans notre tradition. Je pratique moi-même les pranayama quasiment quotidiennement depuis 20 ans. Parmi mes professeurs et confrères yogis se trouvent plusieurs pratiquants de très haut niveau. Nous avons l’habitude d’enseigner ces techniques aux débutants ainsi qu’aux pratiquants confirmés pendant les cours hebdomadaires, les stages et retraites de pratique intensive.

Pour moi, fournir un cadre propice à cette pratique et former des professeurs capables de la transmettre aux autres est une vocation.

Remerciements :
Elisabeth De Araujo, pour la relecture.

A propos de l’auteur
Christian Möllenhoff est suédois, il habite en France depuis 2010. Professeur de yoga et de méditation, formateur d’enseignants, il est connu pour ses longues séances et sa pédagogie des plus rigoureuses. Sa connaissance approfondie confère à son enseignement puissance et authenticité. Christian est le professeur principal de l’école Yoga & méditation Paris et le créateur du site Forceful Tranquility où il dispense ses cours en ligne.