Tous les articles >>>

Le yoga authentique, cela existe vraiment ?

L'or, symbole pour le yoga authentique.

Plongez dans le débat brûlant sur l’authenticité du yoga. Découvrez comment les racines évolutives de cette pratique millénaire défient les notions de pureté traditionnelle. Dans cet article passionnant, nous allons explorer ensemble les implications de l’honnêteté dans une discipline souvent entourée de mystère et d’imitations.

Le yoga authentique est un sujet brûlant

L’authenticité a une certaine importance dans le domaine du yoga. L’ancienneté d’une technique peut être vue comme une marque de qualité. Une pratique qui a été transmise de façon inchangée depuis des temps immémoriaux devrait avoir une valeur, sinon elle aurait disparu.

Avec cette logique à l’esprit, il est important pour les traditions de yoga de pouvoir tracer leurs méthodes dans le temps. Il existe même un mythe selon lequel le yoga originel aurait été transmis par le dieu Shiva et que toute déviation de son enseignement divin constituerait une dégénérescence.

Le problème est que le yoga est hétérogène, avec de nombreuses traditions parfois en opposition. Ainsi, que le yoga puisse être authentique ou non est un sujet brûlant qui suscite des émotions. Un yoga authentique implique qu’il pourrait également exister un yoga inauthentique, et aucun pratiquant ou enseignant de yoga n’aimerait se voir associé à cette catégorie.

L‘idée d’un yoga authentique est-elle ridicule ?

En réalité, grâce à la recherche récente sur l’histoire du yoga, nous savons aujourd’hui que le yoga s’est développé et transformé au fil du temps. Par conséquent, les chercheurs en yoga rejettent l’idée de yoga authentique.

Dans l’épisode 165 du podcast Yoga Talks, le chercheur James Mallinson affirme sans détour que « l’authenticité est un concept ridicule en ce qui concerne le yoga ». Il souligne que ce que les gens ont pratiqué au nom du yoga a été en constante évolution depuis le tout début. Il n’y a jamais eu de tradition universelle et immuable, mais de nombreuses influences différentes qui ont nourri le yoga au fil des siècles. Trouver un yoga original et authentique est donc impossible.

Cependant, l’authenticité est pertinente pour une autre raison. Elle concerne l’honnêteté et la sincérité. En tant que pratiquants de yoga, il est dans notre intérêt d’être authentiques.

Bien que Mallinson ait raison, la distinction entre yoga authentique et yoga inauthentique est pertinente, et je vais vous dire pourquoi.

Faux gourous

Lorsque j’ai entendu l’interview avec Mallinson, je suivais une formation en ligne sur Yogic Studies. Elle portait sur l’histoire du yoga moderne en Occident. Le professeur, Philip Deslippe, présentait ses recherches fascinantes sur les yogis errants aux États-Unis au début du 20e siècle.

Il s’avère que la plupart d’entre eux n’étaient pas des yogis au sens où ils avaient suivi une formation en yoga ou appartenaient à une certaine tradition. Au lieu de cela, c’étaient des Indiens ordinaires au chômage. En raison des lois discriminatoires sur le travail, leur meilleure chance de gagner décemment leur vie aux États-Unis était de se faire passer pour des illuminés.

Avez-vous vu le film Kumare de 2011 ? Il s’agit d’un documentaire filmé en temps réel. Il raconte l’histoire du cinéaste et acteur Vikram Gandhi quand il décide de devenir un gourou. Son accent indien charmant et sa grosse barbe touffue l’aident à attirer rapidement des disciples. Mais Kumare, comme les yogis errants il y a un siècle, n’est pas un véritable maître de yoga. C’est un imposteur.

Le kundalini yoga de Yogi Bhajan – un exemple de malhonnêteté

Philip Deslippe, qui a étudié les swamis errants du début du XXe siècle, pratiquait le Yoga Kundalini de Yogi Bhajan. Il a commencé à se demander d’où cela venait et a décidé d’examiner de près la question à travers le regard d’un scientifique.

Deslippe a étudié les premières publications écrites par Yogi Bhajan lui-même et a interviewé bon nombre de ses premiers disciples. C’est ainsi qu’il a découvert que le Yoga Kundalini n’était pas ce que les récits officiels affirmaient. Au lieu de cela, il s’est avéré que c’était « un bricolage créé par Yogi Bhajan lui-même« . De plus, Yogi Bhajan a inventé toute une tradition pour approuver ses pratiques et s’est commodément placé à sa tête.

Lisez l’article de Deslippe vous-même >>>

Deslippe suggère que votre approche devrait être similaire à celle de l’acheteur d’une voiture d’occasion lorsque vous choisissez votre méthode de yoga. Vous devriez pouvoir vérifier tous les pneus. Lorsqu’il a vérifié les pneus du Yoga Kundalini, il est devenu évident que le vendeur de voitures ne disait pas la vérité.

Alors, le Yoga Kundalini de Bhajan peut-il être qualifié de yoga authentique ? Je vous laisse décider par vous-même.

Le yogi fantôme Ramacharaka

Un autre exemple notoire de malhonnêteté dans le domaine du yoga est le yogi Ramacharaka. Il a publié des livres sur le yoga au début du siècle dernier. Ceux-ci étaient parmi les premiers textes sur le yoga à être largement diffusés en Occident. Ils sont restés populaires pendant des décennies et ont eu un impact sur les premières générations de pratiquants de yoga moderne.

Le problème est que Ramacharaka n’existait pas. C’est un avocat américain nommé William Walker Atkinson qui l’a inventé. Walker Atkinson n’avait aucune formation en yoga. Il était théosophe et adepte du mouvement néo-religieux appelé New Thought, originaire des États-Unis. Il a écrit de nombreux livres sur l’amélioration de soi et la spiritualité, y compris ceux de Ramacharaka.

William Walker Atkinson, l’avocat américain qui a écrit sous le pseudonyme de Yogi Ramacharaka.

Quand j’ai lu le livre de Ramacharaka sur le hatha yoga il y a quelques années, il m’a semblé être un ramassis de bêtises. C’était avant que je sache que c’était effectivement une pratique venant de l’imagination de William Walker Atkinson. Mais supposez que ce livre m’eût parlé et que j’eusse adopté une pratique basée sur lui. Aurais-je alors pratiqué un yoga authentique ?

Le yoga authentique EST ce que les gens disent qu’il est

Selon le dictionnaire de Cambridge, si quelque chose est authentique, c’est « réel, vrai, ou ce que les gens disent qu’il est ». Avec cette définition, lorsque quelqu’un présente délibérément une tradition ou une méthode de yoga comme quelque chose qu’elle n’est pas, il est juste de dire qu’elle n’est pas authentique.

Il est dans l’intérêt de tous les pratiquants de yoga de rester authentiques et transparents. Nous aimons considérer le yoga comme une science. En science, il n’y a pas de place pour les mensonges. Rester honnête et sincère à propos de nos pratiques nous aidera à cultiver un yoga basé sur la sagesse. Les mensonges, en revanche, créent de la confusion.

A retenir

  • Le yoga n’a pas d’origine figée ; il a évolué au fil du temps.
  • L’authenticité d’une tradition ou d’une méthode de yoga nécessite une présentation honnête.
  • Certains professeurs ou gourous présentent leur yoga de manière malhonnête pour en tirer des avantages.
  • Rester honnête et transparent quant aux origines de nos pratiques est bénéfique pour tous.

Remerciements :
Romain Di Pace, pour la relecture.

Cet article vous a-t-il été utile ?
OuiNon

Christian Möllenhoff professeur de yoga et e méditation
Rencontrez votre auteur

Christian Möllenhoff

Professeur de yoga et de méditation et formateur d’enseignants. Reconnu pour sa pédagogie des plus rigoureuses, Christian est le professeur principal de l’école Yoga & Méditation Paris et le créateur du site Forceful Tranquility.