Tous les articles >>>

Nada yoga – Explications, bienfaits, et comment pratiquer

Homme qui pratique nada yoga.

Le nada yoga est une pratique spirituelle qui implique l’exploration du son intérieur. Il utilise le pouvoir de concentration pour approfondir la conscience de soi, faciliter la méditation, et atteindre des états de conscience supérieurs. Mais comment faire pour le pratiquer ? Regardons cela ensemble dans cet article.

Qu’est-ce que le son nada ?

Nada fait référence à un son subtil interne. On l’appelle aussi le son psychique. Il s’agit d’une vibration que vous pouvez entendre lors d’états profonds de méditation. Les yogis ancestraux le décrivent comme un son non frappé, c’est-à-dire qu’il émerge sans cause externe.

L’expérience du nada peut varier d’une personne à l’autre. Communément, le son se manifeste comme un son faible, de haute fréquence, ou comme un bourdonnement. Parfois, le nada peut être perçu comme de la musique mélodieuse ou des sons de la nature (bruit des vagues, du vent) ou comme un son céleste.

Aujourd’hui, on voit souvent le terme nada yoga utilisé pour des pratiques combinant le yoga et la musique. Cependant, dans les textes médiévaux sur le yoga, ce terme est exclusif au son subtil interne.

Nada anusandana selon le Hatha Yoga Pradipika

Nada yoga est une pratique ancestrale vénérée. Le Hatha Yoga Pradipika, le manuel de hatha yoga médiéval le plus célèbre, appelle cette technique nada anusandhana. De nombreux versets y sont consacrés.

Par exemple, ceux-ci :

“Par l’écoute soutenue du nada, la conscience du son extérieur diminue. Ainsi, le yogi surmonte-t-il la turbulence mentale en quinze jours et il éprouve la félicité.”

Hatha Yoga Pradipika 4:83


“Ce qui peut être connu existe à l’intérieur de la réverbération audible du son non frappé. Le mental unit avec ce qui peut être connu et s’y dissout.”

Hatha Yoga Pradipika 4:100

Selon le Hatha Yoga Pradipika, le nada yoga est une voie sûre vers la libération. Une voie facile, adaptée pour les gens ordinaires.

Expériences spontanées de nada

Les pratiquants confirmés de yoga témoignent d’expériences spontanées du nada. Un son qui apparaît par lui-même comme indication d’un approfondissement. Certains de mes confrères m’ont aussi confié qu’ils entendent parfois le nada lorsqu’ils enseignent un groupe particulièrement concentré. Pour moi, le nada apparait lorsque je pratique tratak et quand je suis particulièrement attentif.

Swami Janakananda décrit le nada dans son livre “Yoga, Tantra et Méditation dans la vie quotidienne” : 

“Si vous faites des postures de yoga et des exercices de respiration, votre esprit devient détendu à travers votre corps. A un certain moment, vous pouvez entrer dans une telle harmonie que vous entendez les fréquences des niveaux de conscience pour lesquelles vous vous ouvrez.”

Swami Janakananda

Instructions pour pratiquer le nada yoga pas à pas

Bien que le nada puisse apparaître spontanément, on peut aussi s’en rapprocher de manière plus directe.

  1. Asseyez-vous dans une posture adaptée à la pratique du nada yoga (voir les 3 options ci-dessous).
  2. Assurez-vous d’appliquer une légère pression contre le périnée. 
  3. Fermez les oreilles.
  4. Ecoutez vers le sommet de l’arrière de la tête. A cet endroit se trouve le chakra bindu visarga.
  5. Vous allez d’abord probablement entendre uniquement les sons du corps. Mais au bout d’un moment, identifiez un son nada. Typiquement un son léger de haute fréquence. 
  6. Concentrez-vous sur ce son. Restez-y avec toute votre attention. 
  7. Si un son plus subtil apparaît, dirigez votre attention vers ce nouveau son plus subtil.
  8. Découvrez ainsi des sons de plus en plus subtils.

Continuez la pratique pendant 5 à 15 minutes.

NB :
Lorsque vous concentrez sur un son durant un certain temps, il est possible que vous entendiez un autre son plus subtil. Si cela se produit, continuez avec ce son plus subtil. Ainsi, vous pourrez peut-être découvrir des sons de plus en plus subtils. 

Positions pour la pratique du nada yoga

Il y a quelques positions particulièrement intéressantes pour le nada yoga. En voici trois.

Assis sur un tapis de yoga roulé en double

Si vous avez un tapis de yoga épais tel que les tapis de yoga en futon que nous utilisons chez Yoga & Méditation Paris, vous pouvez le plier en double et le rouler pour former un gros coussin.

Asseyez-vous avec les fesses sur le rouleau, les pieds devant vous par terre, et les coudes sur vos genoux. Assurez-vous de ressentir une légère pression contre le périnée. Placez vos coudes sur vos genoux et le front contre vos doigts. Fermez vos oreilles avec les pouces.

Assis en posture de méditation avec les coudes sur un banc

Asseyez-vous dans une posture de méditation avec un banc devant vous. Placez vos coudes sur le banc, le front contre vos doigts. Fermez vos oreilles en utilisant vos pouces.

Dans yoni mudra

Asseyez-vous dans une posture de méditation, avec le dos droit et la tête bien levée, les mains sur les genoux.

Inspirez et retenez le souffle. Fermez symboliquement vos yeux en appuyant doucement sur les paupières utilisant vos index, et vos narines en utilisant vos majeurs. Pincez vos lèvres en utilisant les annulaires et les auriculaires. Assurez-vous que vos coudes soient bien dirigés sur les côtés.

Écoutez le nada tant que vous pouvez retenir le souffle. Ensuite, remettez vos mains sur vos genoux et respirez normalement. 

Meilleur moment pour pratiquer le nada yoga

Le meilleur moment pour le nada yoga est quand le son apparaît spontanément. A ce moment, oubliez ce que vous faites et plongez-vous dans le son. 

Sinon, le nada yoga se pratique mieux en silence et dans l’obscurité. La nuit est un moment particulièrement favorable car plus silencieux et plus sombre que dans la journée.

Nada yoga peut être une technique indépendante ou une pratique combinée avec d’autres méthodes. En outre, nada yoga peut être une bonne manière de commencer une session de postures et de pranayama. Elle peut aussi être un bon prélude à la méditation. Dans nos cours à Paris, nous plaçons cette technique entre les pranayama et yoga nidra.

Trois bienfaits du nada yoga

1. Le son nada est un excellent objet de méditation

Ce son est un objet de méditation qui attire facilement votre attention, comme un aimant. Grâce au nada yoga, vous pouvez approfondir votre expérience de méditation. La méthode induit la réponse de relaxation comme tout autre technique de méditation.

2. Nada yoga améliore votre concentration

Cette méthode peut vous aider à améliorer votre concentration. Surtout, elle développe votre concentration sélective. Lisez en plus dans cet article.

3. Développe une sensibilité accrue

Cette pratique peut vous aider à développer une sensibilité accrue des plans subtils de votre être. Elle est utilisée ainsi comme un outil de réalisation de soi.

A retenir

  • Nada yoga est une pratique ancestrale vénérée dans les anciennes écritures.
  • Elle consiste à se focaliser sur le son psychique.
  • Le nada peut être évoqué consciemment mais il peut aussi apparaître de manière spontanée.

Remerciements :
Romain Di Pace, pour la relecture.

Cet article vous a-t-il été utile ?
OuiNon

Christian Möllenhoff professeur de yoga et e méditation
Rencontrez votre auteur

Christian Möllenhoff

Professeur de yoga et de méditation et formateur d’enseignants. Reconnu pour sa pédagogie des plus rigoureuses, Christian est le professeur principal de l’école Yoga & Méditation Paris et le créateur du site Forceful Tranquility.

A lire également